lundi 29 août 2016

SUPER TILIO!



En France, un enfant sur cent est touché par les T.S.A. c'est-à-dire les Troubles du Spectre Autistique. Les garçons sont trois fois plus touchés que les filles. C'est beaucoup!!!

En France, 20 % seulement des enfants atteints d'autisme sont scolarisés. C'est un pourcentage en hausse, grâce à plusieurs avancées comme le dispositif Handiscol, la loi d'orientation de 2005 sur la scolarisation en milieu scolaire "normal" d'enfants présentant un handicap ou le 3ème plan Autisme, annoncé par madame Carlotti en mai 2013. Mais est-ce suffisant?

En France, on considère encore que l'autisme est une psychose, qui nécessite un traitement psychanalytique dans une institution hospitalière. Et cette vision freine le développement des traitements comportementalistes qui ont pourtant fait leurs preuves Outre-Atlantique. La haute Autorité de santé, l'ONU protestent contre ce retard! Pourquoi alors poursuivre cette voie?

En France, les associations se substituent trop souvent à l'état pour assurer la prise en charge des enfants autistes. Les familles s'épuisent à trouver des solutions pour que leurs enfants aient une chance d'évoluer vers l'autonomie et l'intégration à la société.

Je ne suis pas directement concernée par ce handicap.
Mais j'accueille dans ma classe, chaque année, en moyenne 28 élèves avec toutes leurs différences.
Il y a deux ans, il y avait Thibault, atteint d'autisme, guidé par son indispensable AVS, Carole...

Thibault continue sa scolarité en primaire en réalisant des progrès étonnants dans de nombreux domaines. A présent, il joue avec ses camarades en cour de récréation, même sous la pluie. Il est parti en classe verte, visiter les châteaux de la Loire et il a participé au spectacle de fin d'année, en acceptant de chanter, de danser et même de jouer un morceau de djembé en solo, devant un public nombreux.

Pour Thibault se posera bientôt pourtant la question de la poursuite de scolarité...Où? Selon quelles modalités? Il est impensable d'imaginer que ses progrès soient stoppés ou même freinés par un manque de suivi de scolarité!

Aujourd'hui , je me sens concernée par ces élèves, qui intègrent les classes dite "normales". Et j'ai eu envie d'écrire une histoire, qui puisse aider les enseignants ou les parents à expliquer ce qu'est l'autisme à d'autres enfants...afin que cette différence soit accueillie avec bienveillance et ouverture.

Cet album, pour les enfants à partir de 7 ans, met en scène Super Tilio, un élève qui semble avoir de supers pouvoirs, et notamment celui de pouvoir dompter la terrifiante Mme Cliquedur, une maitresse vraiment pas commode.
En bas de pages, des encadrés expliquent simplement certains aspects de ce trouble afin que les enfants comprennent certaines façons d'être et de faire de leurs camarades.

Cet album est édité chez Editions La Plume de l'Argilète, un éditeur associatif qui publie sur les différences pour le plus vaste public possible dyslexiques et malvoyants inclus. Il est l'illustré par la jeune et talentueuse Jennifer Santier.

4 commentaires:

  1. Un très belle première page qui donne très envie de découvrir cet album. J ai vraiment hâte de le découvrir dans son intégralité.
    Continue d écrire sur le monde et la vie pour que les enfants puissent mieux comprendre la société dans laquelle nous vivons. J ai hâte de te lire et de lire le prochain.
    Que ta plume puisse continuer longtemps à nous raconter de belles histoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elisa...ton message me va droit au cœur!

      Supprimer
  2. Chouette! Un album qui aidera les enfants - et peut être leurs parents -voire les enseignants- à mieux comprendre ces élèves à besoin particulier.
    Félicitations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christophe. Vendredi, Thibault, qui m'a inspiré l'histoire m'a dit..."Je vais devenir célèbre grâce à toi. Je n'aurai pas besoin de travailler".!..Ah si seulement! ;) J'espère que tu vas bien. Je t'embrasse

      Supprimer